Nouvelle-Zélande, Carte, Francois, Site perso, Carnet de voyage, New Zealand, Auckland, Wellington, Rotorua, Queenstown

 

 

Le Taranaki et Wellington

 

Carte de wellington

 

 

 

La cable car de wellington

Wellington, capitale de la Nouvelle-Zélande située à l'extrémité Sud de l'île du Nord, au centre du pays, est située près des cités de Porirua, Kapiti, Lower Hutt et Upper Hutt. Elle compte dans sa région près de 423 765 habitants, ainsi elle est la deuxième région la plus peuplée de Nouvelle-Zélande, représentant 11,3 % de la population nationale. La ville est très très valonée même si des polders ont permis de gagner un peu de terrain plat sur la baie. D'ailleurs un des emblèmes de la ville est " la Cable Car" c'est une sorte de vieux téléphérique qui permet de gravir une des hautes collines de la ville.

 

 

Le parlement de la Nouvelle-Zélande

Les principales institutions financières Néo-Zélandaises sont réparties entre Wellington et Auckland, et certaines organisations ont des bureaux dans les deux villes. Wellington est également le centre politique de la Nouvelle-Zélande avec le siège du parlement, des ministères et des départements d'État. Wellington est souvent décrite comme le centre culturel de la Nouvelle-Zélande, accueillant une industrie du cinéma, les théatres, le Musée Te Papa, le Royal New Zealand Ballet...

 

 

Les choses les plus intéressantes à voir hormis les innombrables musées et lieux culturels sont : le Mt Victoria (avec une vue impressionnante sur la ville), au sud la colonie d’otaries sauvages près de Red Rocks, le Wild Life Sanctuary (très sympa pour une bonne ballade) et les petits cafés dans les rues du centre historique (parfait pour sentir la vrai atmosphère néo-zélandaise).

 

Wellington vu de la colline Town Belt

 

 

Le mont egmont et taranaki

 

Le Taranaki c’est tout d’abord plusieurs choses : c’est le nom de la région sur la péninsule Ouest de l’île du Nord, mais les 3/4 du temps lorsque l’on vous parle du Taranaki c’est pour évoquer l’énorme volcan qui se trouve au milieu de la région et qui a donné son nom à cette dernière.
Le Mount Taranaki est le nom Maori du volcan, mais les colons européens l’ont renommé Mt Egmont. Aujourd’hui c’est encore un peu la lutte pour savoir lequel de ces deux noms est le bon, vous verrez donc très souvent écrit « le Mt Taranaki/Egmont », perso je préfère Taranaki c’était son premier nom quand même.
Dans la région, le mieux est d’avoir son camp de base à New Plymouth, la grande ville du coin, juste à quelques kilomètres au Nord du Mt Taranaki.

 

 

Ce qui est incroyable c’est que New Plymouth est au niveau de la mer (sur la photo sur la côte tout à droite), et en quelques kilomètres on arrive au pied d’un colosse de 2518 mètre visible de l’espace, c’est vraiment impressionnant.

Il y a également une petite station de ski sur le volcan, même si les activités sont beaucoup plus liées à la randonnée et au VTT dans l'immense forêt qui entoure le volcan.

 

Le mont Taranaki

 

 

Le ferry interislander
Une fois arrivé tout en bas de l'île du Nord dans le Port de Wellington, vous pourrez prendre un des ferrys Interislander pour vous rendre à Picton sur l'île du Sud. C'est une traversée fort plaisante qui part de la baie de la capitale pour traverser le détroit de Cook et arriver par les magnifiques Sounds. On peut mettre sa voiture sur le ferry mais il est beaucoup moins cher de traverser à pied et de louer un véhicule de l'autre côté...